Tremblement de terre sur l'ile d'hispaniola

Publié le par Tina

qHispaniola

Depuis mardi soir vers 18h heure locale et l'annonce de la terrible catastrophe en Haïti, j'ai reçu beaucoup de messages, inquiets de notre sort.

Voici donc comment nous avons vécu ce moment;

J'étais au bureau vers 17h55 à Rio San Juan, quand nous avons ressenti un long tremblement de terre, ce n'était pas la première fois donc il n' y a pas eu panique, à tel point que nous n'avons même pas songé à sortir dans la rue, ce qui n'est pas forcément très malin, mais il n'y avait rien de bien violent juste la sensation d'être secoué, comme dans un bateau les jours de gros temps, et comme cela a duré une bonne minute à voir les lampes bouger, les bambous qui tiennent nos affiches cogner dans les vitrines, on avait un peu mal au coeur, un certain malaise, mais rien de dramatique...

C'est seulement en rentrant à la maison que nous avons appris par la télé qu'Haïti avait été frappée de plein fouet, l'épicentre du séisme était à 15 kms au sud ouest de Port au Prince; les premières images étaient terrifiantes....j'ai tenté de joindre une amie qui vit à Petionville mais toutes les liaisons téléphoniques étaient coupées.

À 20h07 heure locale j'ai reçu une message de la part de l'ambassade de France annonçant un possible tsunami; nous avions juste à ne pas bouger de chez nous puisque nous vivons sur les hauteurs de Cabrera; à part des vents très violents et des pluies diluviennes il ne s'est heureusement rien passé. L'alerte a été levée rapidement.

Par mesure préventive du gouvernement dominicain, les établissements scolaires ont été fermé mercredi.

C'est vrai que nous partageons la même île et que par le passé, les 21 et 22 septembre 2003 pour être exacte, nous avons aussi subi un séisme de magnitude 6,5 sur l'échelle de Richter. Les secousses causèrent des dommages essentiellement dans les provinces de Puerto Plata, de Valverde Mao et de San Francisco, mais elles furent ressenties dans tout le pays. Le bilan humain fut relativement léger; deux morts et environ 20 blessés.

Sur cette carte on voit les failles, et on comprend où se situe le danger

6a00e5500b4a648833012876d45bb2970c

Aujourd'hui, l'heure est à la mobilisation dans tout le pays, à Rio par exemple, une sorte de téléthon est organisé par la télé locale Faro Vision samedi et des collectes mises en place.

Mais ce qui me fascine c'est la capacité des gens qui m'entourent à ne pas être anéantis par cette horrible catastrophe

L'an passé, il y a eu des inondations très importantes dans la région, des centaines de gens évacués, des familles qui ne pouvaient plus regagner leur domicile tellement l'eau avait monté dans les rues, dès le beau temps revenu, alors que nous, on était dévasté par l'ampleur des dégats dans les quartiers les plus démunis, tout le monde était dans la rue lavant, séchant, musique à fond en rigolant. Ici, sans doute parce que la foi est très forte, parce que pour tout le monde, ce qui se produit est la volonté de dieu, on se reprend très vite, les larmes sèchent, la joie de vivre reprend le dessus, je ne dis pas que l'on ne se sent pas concerné par l'horrible sort de nos voisins,on suit cela minute par minute à la télévision des collectes sont organisées, on est solidaires, le pays fait tout ce qu'il peut dans la mesure de ses moyens mais déjà la vie a repris son cours en Rep Dom. On va bien parce que les ondes positives il n'y a que ça ici.


Je me fais le relais de l'Ambassade de France qui vient de nous adresser ce message ;

Si vous souhaitez apporter une aide humanitaire en faveur d’Haiti, tout type d'aide sera la bienvenue. Vous pouvez apporter votre contribution auprès des entités françaises mentionnées ci-dessous. Cette aide sera ensuite adressée aux associations haitiennes : 

Alliance française de Saint Domingue,.

Calle Horacio Vicioso n° 103 – Centro de los Heroes

Contacter Mme Delia Blanco

Téléphone : 806 532 28 44 ou 809 532 29 35

Mail :   alianza.francesa@afsd.net


Alliance française de Santiago

Avenida Estrella Sadhala n° 70

Téléphone : 1 809 582 49 98

Mail :  alianza.francesa@afstgo.net


Le lycée français de Saint Domingue, 

Calle R. Damiron Esq. Jimenez Moya – Centro de los Heroes

Téléphone : 809 533 33 38 ou 809 535 27 61

Mail :   secretariat@lfsd.edu.do


L’école française Théodore Chassériau de Las Terrenas

La Ceiba

Téléphone : 1 809 240 66 24

Mail : esc.francesa@yahoo.fr


La Chambre de commerce dominico-française

Plaza Lincoln – Av. ZAbraham Lincoln nr 456

Casi esquina av. 27 de febrero, local J 44, 2do nivel

Téléphone : 809 472 05 00 

Mail :  ccdf@codetel.net.do


L’association Saint Domingue Accueil 

Téléphone : 809 856 56 56

Mail : stdomaccueil@yahoo.fr


J'ajouterai encore un mot suite aux messages affolés sur les forums de certains futurs vacanciers qui se demandent s'ils doivent annuler leur séjour:
Avez vous cessé de prendre la ligne Air France après le crash sur la ligne Rio-Paris ? Avez vous définitivement banni San Francisco de vos destinations en raison des risques de séismes ? ou la Thaïlande à cause des tsunamis ? Pensez-vous que les ambassades si promptes à mettre en garde et à "ouvrir le parapluie" dès qu'il y a le moindre danger ne vous auraient pas prévenu ? 

Il serait dommage de passer à coté de belles vacances auprès d'une population chaleureuse qui ne demande qu'à partager sa joie de vivre.

 

 

 

Publié dans SOLIDARITÉ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patacrac 17/01/2010 14:27


Bonjour, merci pour ces infos tina, voici +250 photos de la catastrophe :
http://www.metropolehaiti.com/photo/serie.php?id_album=14&stat=ok

et la liste des survivants et morts à Pieton-ville et haut Demas principalement mise à jour régulièrement :
http://haiti-seisme.blogspot.com/2010/01/haiti-bulletin-14-janvier-sous-toutes.html


Tina 17/01/2010 23:42


Merci à toi pour ces liens