Se marier en Republique Dominicaine

Publié le par Tina

 

sainte-lucie-mariage--4.jpgAu bord d'un rio ou d'une falaise, les pieds dans l'eau ou à cheval, tout est possible en République Dominicaine pour se marier, l'officier d'état civil dominicain se déplacera où vous le souhaitez pour la somme de 20000 pesos (environ 400 euros) si vous préférez faire cela dans son bureau vous économiserez 5000 pesos.

Bien sur auparavant il faudra vous munir de quelques papiers et d'un peu de patience…

 

Officiellement vous devez faire publier les bans avant la cérémonie

voici ce qui est recommandé par l'ambassade de France :

Le mariage célébré à l’étranger

Tout mariage célébré à l’étranger entre deux ressortissants français ou entre un(e) Français(e) et un(e) étranger(e) est valable en France s’il est célébré dans les formes locales.

Une fois que le mariage a été célébré par l’officier d’état civil local, sa transcription peut être effectuée sur les registres du Consulat français.

Publication de bans

Selon la réglementation française, nos ressortissants sont tenus de faire procéder à des publications de bans avant la célébration du mariage. La comparution des futurs époux (sur rendez-vous à prévoir plusieurs semaines à l’avance) est obligatoire au moment de la demande de publication des bans.

Documents à fournir lors de la demande de publication des bans :

Deux cas :

A - Mariage entre deux ressortissants français.

 copie intégrale de l’acte de naissance des futurs époux datant de moins de 3 mois.

 preuve de la nationalité française (carte nationale d’identité ou à défaut certificat de nationalité française).

B - Mariage entre un(e) ressortissant(e) Français(e) et un(e) ressortissant(e) étranger(e)

 Copie intégrale de l’acte de naissance de la partie française datant de moins de 3 mois.

 Copie intégrale de l’acte de naissance du ressortissant étranger (acta de nacimiento in extensa) légalisée par la “ Junta Central Electoral ” et par la “ Cancilleria ” puis traduit en français.

 Preuve de la nationalité française du ressortissant français (carte nationale d’identité ou à défaut certificat de nationalité française)

 Document d’identité du ressortissant étranger

 Déclaration de célibat sous serment du ressortissant étranger (declaracion jurada de solteria) ou preuve de son divorce ou du décès du conjoint précédent.

Compte tenu des delais d’affichage et de la transmission des documents par valise diplomatique, ces documents doivent être remis au service état civil de cette Ambassade 45 jours avant la date prévue pour la célébration du mariage.

Durée et lieu de la publication des bans

L’article 64 du Code Civil prévoit un affichage d’une durée de 10 jours pleins. La publication est faite à l’Ambassade. Si l’un des futurs époux a son domicile en France ou à l’étranger, une réquisition de publication sera envoyée à la mairie ou au consulat territorialement compétent. Il convient d’ajouter au temps d’affichage les délais de transmission par valise diplomatique, soit au total environ 6 à 8 semaines. A l’issue de ces publications un certificat de capacité à mariage sera remis aux futurs époux, il est destiné à l’autorité qui célébrera le mariage.

                                                            image-clipart-gratuit-mariage17

Dans la réalité, aucun bureau d'état civil local ne demande ce certificat de capacité à mariage

iL FAUT SIMPLEMENT PRÉSENTER 

 

1/ un acte de naissance de moins de trois mois apostillé*

 puis traduit en espagnol par un traducteur assermenté et légalisé par le consulat dominicain du pays de naissance

 à défaut vous pourrez le faire traduire sur place pour environ 1000 pesos puis légaliser sur place à la CANCILLERIA

2/ Une copie de la page du passeport où il y a la photo.

3/ Un acte de célibat (comme ce document n'est pas utile en France, la plupart des mairies refusent de le faire, vous pouvez l'obtenir auprès de n'importe quel avocat-notaire dominicain cela coûte 1500 pesos et vous n'aurez pas ainsi à le faire traduire) mais en revanche il faudra le faire légaliser auprès de la PROCURADURIA en vous munissant auparavant d'un récépissé de paiement d'une taxe (330 pesos) à acquitter auprès de n'importe quelle banque de la RESERVAS

Il vous faut également 2 témoins minimum avec leurs passeports ils ne doivent pas avoir de lien familiaux avec vous 

*[La France et la République Dominicaine ont recours à l’apostille.]                                                                        Demander l’apostille auprès d’une cour d’Appel en France ( celle dont dépend votre lieu de naissance) se fait au moyen d’un formulaire que vous trouverez facilement sur le net ( exemple sur le site de l'ambassade de France en RD).                        En République Dominicaine, le ministère des Affaires étrangères (Cancillería) appose les apostilles.

 

Pour la  Transcription de l’acte de mariage, vous fournirez à l'ambassade de France :

 La copie intégrale de l’acte de mariage, délivrée après le mariage par les autorités locales.                                              Cela s'appelle acta de matrimonio in extenso.                                                                                                          Vérifiez bien que  cet acte de mariage  mentionne : la filiation, exacte des époux 
 l’adresse et la profession des époux et de leurs parents.                                                                                                                                                Ce document devra être, légalisé par la “ Junta Central Electoral ” et par la “ Cancilleria ” puis traduit en français.

Si vous n'aviez pas fait publier les bancs auparavant l'ambassade vous demandera de joindre dans le même envoi d'autres documents ( voir liste exacte auprès de la personne en charge de l'état civil actuellement ;                                                                Madame Sabine Hippolyte 809 695 43 32 sabine.hippolyte@diplomatie-gouv.fr)

 

EN TOUS CAS, ON VOUS SOUHAITE TOUT LE BONHEUR DU MONDE. 

P1030165

Une pensée toute particulière pour Sylvie et Jacky dont nous avons partagé le bonheur le 19 août 2011 à Playa Caleton.

 

Commenter cet article

sylvie De Luna 26/08/2011


euh...ben...ouais...un moment inoubliable, grâce à Toi et JL...Encore un grand merci... sans toi, on vivrait encore dans le pêché...on a signé pour 25 ans de plus....RV à Playa Caleton avec les
béquilles, les chaises roulantes, les médocs, et ces pilules, qu'on avalera toujours avec un mojito ou avec un anejo !....muchos besos ♥