Informations pratiques REP DOM

Publié le par Tina


4.gif

Les Ambassades :

Ambassade de France en République Dominicaine :
Calle las Damas n°42 - Zone coloniale. Saint Domingue.
Tél :   809 695 43 00 - Fax : 809 695 43 11

Ambassade des États Unis en République Dominicaine :
Calle César Nicolas Penson. Saint Domingue.                                             Tél : 809 221 55 11  

Ambassade d’Espagne en République Dominicaine :                                   Av. Independencia 1205. Saint Domingue.                                              Tél : 809 567 56 82 / 809 535 65 00

Ambassade du Canada en République Dominicaine                                     Av. Abraham Lincoln 106. Saint Domingue.                                               Tél : 809 689 00 02


18-copie-1.gif 

Les Aéroports :

Aéroport international Las Américas (Saint Domingue)                              Tél : 809 947 22 25 /  809 947 22 27

 

Aéroport international Gregorio Luperón (Puerto Plata)                             Tél : 809 291 00 00

 

Aéroport international de Punta Cana (Punta Cana)
Tél : 809 668 4749

 

Aéroport international El Catey (Samaná) 
Tél : 809 338 0147

signalisation_021.gif

 

PRÉCAUTION

En cas de problème la police touristique (POLITUR) est là pour vous protéger : 809-686-8639

La République Dominicaine est encore un pays sûr, mais comme tout pays en voie de développement  la délinquance existe. Les agressions face aux touristes restent tout de même très rares.

Le numéro des urgences valable sur tout le territoire est
le «  911 ». 

Il permet aussi bien de contacter les hôpitaux, les pharmacies, la police ou les pompiers.

 

       Perte ou vol de carte de crédit  et assistance médicale

Carte Bleue Visa :

Opposition : contacter le numéro donné par votre banque.
Urgence assistance médicale : (00 33)- 1-45-85-88-81.

 

Carte MasterCard :

Urgence assistance médicale : (00 33)-1-45-16-65-65                        Opposition : (00 33)-892-69-92-92

 

American Express :

Urgence assistance médicale / Opposition : (00 33)-1-47-77-72-00

 

Banque Postale

Urgence assistance médicale / Opposition : (00 33)-825-809-803

 

En cas de vol ou de perte de carte de crédit, grâce à la Western Union vous pouvez vous faire transférer de l’argent en quelques minutes : il suffit  de demander à quelqu’un de déposer de l’argent en espèces aux bureaux Western Union de votre pays pour qu’il soit de suite transféré. 

Il est aussi possible de virer l’argent en ligne via votre carte de crédit.

 

 

Unités de mesure : 

1 galon = 3,8 litres / 1 litre = 0,26 galon

1 livre  = 453 grammes / 1 kilo = 2, 2 livres

1 miles = 1,6 Km / 1 km = 0,60 mile

1 pied = 30 centimètres / 1 mètre = 3,281 pieds 

 

Monnaie : Peso Dominicain 

 

Indicatif téléphonique du pays : 001

Santé: Aucun vaccin n'est exigé, précautions habituelles avec la nourriture. Quelques règles simples : évitez les baignades en eau douce et dans les eaux stagnantesne caressez pas les animaux que vous rencontrez.

Eau : Il est fortement recommandé de ne pas boire l’eau du robinet.

 

      ali_divers_091.gif

Restauration : Différents types de restaurants existent en République Dominicaine : les « frituras », les « pica pollos »,  les « comedores », et les restaurants traditionnels.

Les frituras et les  pica pollos: situés au bord des rues ou des routes, c’est la façon de se restaurer à la dominicaine au meilleur prix. Vous y trouverez des beignets de viande, du poulet ou du porc ou du poisson frit accompagnés parfois de légumes tels que de la yuca.

Les comedores : Petits restaurants dominicains typiques offrant une cuisine locale préparée à l’avance et présentée derrière une vitrine où vous pourrez faire votre choix. Les prix y sont toujours très abordables.

Les restaurants : Lieux où vous trouverez de la cuisine dominicaine de qualité avec un choix de carte varié et complet. Certains établissements proposent également de la cuisine internationale. Ces lieux sont idéaux pour manger en famille dans une atmosphère conviviale. 

Enfin, les colmados, dont la traduction la plus fidèle serait « épiceries », sont ouverts tard. On y vend de l’eau potable, des boissons, des fruits et des légumes et autres produits de première nécessité.

      moto_011.gif

Moyens de transports

Motoconcho et Taxi : De nombreux « motoconchos » (moto taxi)  sont à votre service dans la ville. Ils sont fiables et bon marché. 

Guagua : Les « guaguas » sont de petits bus légers de quelques places. Ils font la navette entre les villes assez proches les unes des autres. C’est le moyen de transport le plus populaire chez les dominicains. Ils sont en général bon marché.

Carros Públicos : Taxis collectifs que l’on trouve dans la plupart des villes. Ils permettent de partager le prix d’une course urbaine ou interurbaine avec d’autres usagers. Très pratique dans les zones mal desservies par les bus.

De manière générale, il est recommandé de demander les tarifs avant d’effectuer un trajet.
 

Achats

Bijoux : Que ce soit de l’Ambre ou du Larimar (pierre semi-précieuse dont les mines se trouvent uniquement en République Dominicaine), ce sont les cadeaux les plus originaux et les plus légers dans les valises. Vous les trouverez sous toutes formes : en bagues, boucles d’oreilles, bracelets, broches, colliers etc. Les artisans locaux travaillent également sur beaucoup de petits objets en bois, coquillages, graines etc. 

Art Haïtien : Haïti a su rendre son art connu au fil des années. Il est maintenant de grande qualité surtout la peinture, dite naïve, et offre une grande variété d’objets exotiques et pleins de couleurs.

Art Dominicain : Bien qu' en fait peu développé, on trouve presque partout des articles issus de l'artisanat dominicain, il s'agit la plupart du temps d'objets fabriqués en masse et peu chers, comme de la vannerie (chapeaux et paniers), de la céramique, et des bijoux. Seules les boutiques spécialisées et les galeries d'art proposent des articles de qualité et originaux.
La poupée de "Limé" a été créée en 1981 par la sculptrice dominicaine Liliana Mera; il s'agit d'une figurine sans visage, peinte dans des tons créoles et qui, produite en grandes séries, est devenue la mascotte du pays. Certaines ne manquent pas d'originalité.

danse_043.gif

Musique et danse

Musique et danse sont deux éléments VITAUX pour le peuple dominicain. La Bachata et le Merengue sont les deux styles musicaux les populaires sur l’île. Ils sont diffusés sur toutes les ondes du matin au soir, tous les jours de l’année. Les dominicains apprennent à danser avant de savoir parler, ce qui rend tous les soirs de la semaine les bars typiques si animés.

Le Rhum

En République Dominicaine, il fait partie du quotidien et est sans aucun doute avec la bière (Bohemia et Presidente) la boisson nationale. Parmi les quinze brûleries de rhum, les principales sont Brugal, Barceló et Bermudez. On le déguste soit pur, soit en cocktail, comme la Piña Colada (rhum, lait de coco, glace pilée et jus d'ananas), ou encore le Daïquiri (rhum, jus de citron et glace pilée). On emprunte aussi les cocktails cubains et on agrémente le rhum d'une larme de coca-cola (Cuba libre) ou de limonade citron (Santos libre).

 

Cigares

Les indiens Taïnos consommaient déjà du tabac et dès 1531, les espagnols en commencèrent l'exploitation commerciale. La première manufacture de cigares de Cuba fût créée en 1902 par un allemand, mais l'embargo américain sur les produits cubains permit le décollage de l'industrie du cigare en République Dominicaine, avec, pour conséquence, l'implantation d'importantes sociétés américaines. On associe donc souvent à tort les cigares à Cuba. En effet, la République Dominicaine est devenue depuis 1994 premier exportateur mondial de cigares roulés à la main, avec l'Espagne comme principal client. Depuis bientôt dix ans, le célèbre Davidoff s'y est installé. Chaque année sont roulés quatre vingt dix millions de cigares, essentiellement par les hommes qui préfèrent cette activité au dur travail dans les champs de canne à sucre. Le tabac de la République Dominicaine est d'excellente qualité, on le trouve sous forme de cigares ou de cigarillos et il peut faire l'objet d'un beau cadeau. 
Les marques les plus connues sont « Monte Cristi », « Aurora », « Arturo Fuente », « Thiriet Mercedes », mais les dominicains ont également leurs « havanes Montecristo faits main ». On peut également citer « Juan Clemente », une des plus grandes marques de cigares dominicains, fondée par... un français, en 1975. Il a été le premier des cigares dominicains à s'introduire sur le marché français en 1982. Cette marque est reconnue pour la douceur de ces cigares, moins poivrés que les cigares cubains, mais avec beaucoup d'arôme et de bouquet.

19879_286382298898_171202413898_4446127_944233_s.jpg

PRINCIPALES FÊTES ET JOURS FERIÉS 

En République Dominicaine, en dehors des deux fêtes inamovibles (jour de l'An et jour de l'Indépendance le 27 février), les fêtes civiles et plusieurs fêtes religieuses ont une date théorique, mais c'est le lundi ou le vendredi le plus proche de cette date qui est jour férié.

1er Janvier

Nouvel an

6 Janvier

Les Rois Mages : ce jour là, les Dominicains ont l’habitude de s’offrir des cadeaux.

21 Janvier

Jour de la « Virgen de Alta Gracia »

26 Janvier

Naissance de Juan Puable Duarte, le père de la Patrie

27 Février

Indépendance de la République Dominicaine

1er Mai

Fête du Travail

16 Août

Jour de la Restauration

24 Septembre

Jour de la Virgen de las Mercedes

12 Octobre

Jour de Christophe Colomb. En reconnaissance de la découverte du Nouveau Monde des fleurs sont déposées sur sa tombe.

1er Novembre

La Toussaint

6 Novembre

Jour de la Constitution

25 Décembre

Noël

 

 

Le Carnaval : 
 La célébration du carnaval date de la conquête espagnole, pendant laquelle il fût importé d'Amérique. Le carnaval dominicain est fêté durant tout le mois de février et dans tout le pays. Il se termine le 27, anniversaire du jour de l'Indépendance nationale. Il est avant tout une fête populaire et prend des apparences différentes selon chaque région. C'est un mélange de rites chrétiens à l'européenne avec des éléments d'origine africaine, apportés par les esclaves. 

Le plus réputé est celui de La Vega. La beauté de certains masques est vraiment impressionnante, fabriqués à partir de papier mâché pour la plupart d’entre eux et remplis de couleurs flamboyantes. 

 

La Semaine Sainte (Pâques) : Une des fêtes nationales la plus importante. Les habitants des villes la délaissent pour se rendre dans leurs campos (campagnes) d’origine. On pourrait penser que durant cette semaine sainte, les dominicains  se rendent à l’Église, ont des activités ayant à voir avec la religion… et bien non. Il y a forcément les communautés religieuses (minoritaires) qui vont respecter ces journées pour le recueillement, les prières, mais la grande majorité en profitera pour se divertir au maximum. Toutefois, le Vendredi Saint, chacun s'occupe à sa façon : toute musique est interdite pendant 24 heures à partir du jeudi soir minuit.

 

 

Les fêtes patronales : Tous les ans chaque village célèbre son « Saint » durant une semaine de fête avec  foires, concerts, activités sportives, danses etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Vie Pratique

Commenter cet article

Laurent Marie-José 15/10/2010 12:05


Tina, je t'ai répondu sous sein"g" privé dans FB ;-)


Laurent Marie-José 14/10/2010 17:13


Ne t'excuse pas, chaque chose en son temps et surtout suivant dispo des moyens de communication et perso!
En recherchant sur internet d'après tes infos, l'adresse que tu me donnes est-ce bien celle-ci http://www.dom-rent-a-car.com/francais/riosanjuan.htm ?
Je vois qu'ils ont des véhicules dans tous les aéroports mais les prix sont un peu élevés surtout pour 6 semaines :-( Je pense que pour une longue période il y a moyen de négocier!
Je suis un peu navrée de constater à distance la mésentente entre expats, l'ile paradisiaque que je m'imaginais loin des tensions, jalousies ect..... car pour moi (nous) le but était une vie douce
et harmonieuse!!!!
Se retrouver si loin et en plus s'écharper...... l'être humain est fou, je sais, ceci n'est pas une nouveauté!
Nous verrons sur place durant 6 semaines comment nous supportons le climat déjà, car avec mon traitement je suis toujours fatiguée, et décider de revenir pour 6 mois en octobre 2011!
Je te tiens au courant Tina et te remercie infiniment;


Tina 14/10/2010 18:36



Non je ne pense pas qu'Oscar ait un site internet, cela serait sur sa carte de visite et à ma connaissance il est seulement implanté à Rio.


Si tu loues pour plusieurs jours, il vient te chercher avec ton véhicule de location et c'est inclus


De mémoire pour un mois de location il a des voitures à partir de 1000 pesos ( +ou-20 euros) par jour, une CRV Honda est à 1200 pesos/jour et une TOYOTA Hilux 1400.


L'un des avantages est que si tu a un problème, ou que tu sois, il envoie un chauffeur avec un autre véhicule et il est parfaitement assuré.


Aucun souci si tu veux que je me renseigne, je passe devant tous les jours....


En ce qui concerne nos compatriotes, j'avais fait l'erreur aussi de penser que ayant fait le même choix de vie, étant confronté aux mêmes difficultés; la solidarité, l'entraide pouvaient
signifier quelque chose, et bien non, la connerie humaine est universelle, tu la retrouves partout


En France, tu choisis tes amis, par affinités, mêmes idéaux, mêmes idées, parfois même milieu social, loin de chez toi, tu as tendance à être plus tolérant au départ, tout le monde il est beau,
tout le monde il est gentil ....


Moi j'ai fréquenté ici, certaines personnes que je n'aurais jamais cotoyé dans mon propre pays, c'était déja une erreur, de plus je constate que beaucoup de gens profitent de leur expatriation
pour se créer des personnages, s'inventent un passé reluisant, se la pètent grave comme disent les d'jeun's, l'esprit colon n'est pas mort, la plupart vivrait comme des misérables dans leur pays
avec leur petite retraite mais ici  frime en 4X4,  critique les doms à tout va, voudrait leur apprendre la vie...et puis comme ils s'ennuient, ils passent leur temps à jalouser,
comploter, te raconter n'importe quoi pour se rendre intéressant, ou par intêret du genre : attention à un tel il se drogue, il boit, on dit que......  il y a un paquet de faux culs
incalculable, tout sourire par devant, prêt à te poignarder à la moindre occasion. Cela dit une fois que tu as fait la part des choses, arrêté d'écouter les ragots et ne plus en faire qu'à ton
instinct, tu fais de belles rencontres, je suis loin d'être amie avec tout le monde, mais je sais pouvoir compter sur quelques personnes et la réciproque est vrai. Je vis heureuse et sans tension
ici et mes enfants aussi avec leurs amis, doms, canadiens, américains, et même certains français .


Ta vie sera douce et harmonieuse parce que tu vas te la faire ainsi.....


Bises et à très vite maintenant, on te commande du beau temps pas trop chaud!!


 



Laurent Marie-José 13/10/2010 14:11


Toi Tina la RG de Rép Dom ;-)à titre d'info pour venir de Saint Domingue à Cabrera à part le Caraïbe Tours connais-tu des personnes qui font ce genre de courses ?
En fin de compte non, tu n'es pas RG mais Huggy les bons tuyaux;-)
Merci bises.


Tina 14/10/2010 16:26



 


Bonjour et pardon pour le délai d'attente d'une réponse....ma connexion internet est minable depuis 3 jours.


Il y a quelques particuliers qui font ça pour arrondir leur fin de mois mais la plupart se sucrent allègrement au passage. L'agence pour laquelle je travaillais faisait appel, avec satisfaction,
à Oscar Artiles, un loueur de voiture de Rio San Juan, véhicules bien entretenus, chauffeurs sérieux...voici ses coordonnées:  D'Oscar , rent a car 809 543 21 27 ou 829 406 04 26 afin que
vous puissiez prendre contact directement avec lui (contrairement à la majorité de mes compatriotes,  je ne prends pas de commission sur mes bons tuyaux)


Cela dit Marie Jo, si tu veux que je me renseigne sur les tarifs et les disponibilités je peux le faire bien volontiers.