Encore des nouveautés à Rio...

Publié le par Tina

 Stéphanie s'est mise fin 2011 devant ses propres fourneaux pour notre plus grand bonheur ; on la trouve donc au Coco Cabanas sur playa Magante

http://www.cococabanasrepdom.com/



L'Estrella est un établissement fort connu de la Calle Duarte 
certains d'entre vous le fréquentaient déjà quand il portait encore le nom de la charmante Téresa.



100_0600.JPG

Stéphane est désormais aux commandes mais il vient d'avoir une nouvelle initiative qui ravit le palais et les estomacs les plus difficiles.

Stéphanie Quéffelec a rejoint la cuisine, cette professionnelle des fourneaux, concocte chaque midi des petits plats succulents.

2 assiettes du jour au choix pour des tarifs plus que raisonnables ; entre 150 et 190 pesos. Pour ne citer que quelques exemples, nous avons apprécié des Lasagnes au jambon cru et petits légumes, une Salade Paysanne avec lardons, laitue, oeufs, tomates, haricots verts, petits carrés de pommes de terre tièdes, un Boeuf Bourguignon digne de Troisgros, une Moussaka et son lit de salade, du Porc au curry relevé à souhait …..Mais Stéphanie ne se contente pas d'être une cuisinière hors pair, elle nous tente chaque jour avec ses desserts maison, Crumble aux fruits frais, Flan à la vanille, et un Moelleux au chocolat à se damner……
100_0595.JPG 

100_0616.JPG 

Pas très bon pour notre ligne tout ça, mais beaucoup de satisfaction pour les nombreux expats et les vacanciers blasés du pica pollo-arroz. A noter également pour les plus gourmands que les sauces savoureuses peuvent être discrètement dégustées grâce au pain du nouveau boulanger……..mais ça c'est une autre histoire de Rio que je vous conterai une prochaine fois..
100_0614.JPG 

Publié dans Commerces

Commenter cet article

Tina 17/03/2010 16:01


Bonjour Johanne
Tout est possible avec beaucoup de bonne volonté et de détermination. Mais il faut garder à l'esprit qu'il y a un monde entre la perception que l'on a de ce pays lorsque l'on y vient en vacances et
la réalité du quotidien lorsque l'on y vit. Pas d'électricité plusieurs heures par jour, parfois des coupures d' eau, une vie plus chère qu'il n'y parait, une notion du temps tout à fait élastique,
pas trop de paroles, certaines autorités corrumpues….bref il faut une bonne dose de patience et être déjà bien en harmonie avec soi même pour absorber la différence culturelle qui est énorme. Cela
dit on y parvient souvent très bien….La seule chose qui me parait indispensable est de parler espagnol, au moins les bases.
Si tu veux tenir un commerce tu ne peux pas faire autrement, pour tout ce qui est démarches administratives, avoir le téléphone, commander de la marchandise, déclarer ta comptabilité etc.. il y a
peu de gens à parler anglais et encore moins français.


Joanne Renauld 17/03/2010 01:56


Bonjour Lydie,
Je reviens de la RD et je rêve d'aller m'y installer avec un petit resto comme toi.
Peux-tu m'en parler. Je suis du Québec, je parle seulement français et anglais. J'ai cinquante ans et j'ai envie d'aller vivre avec ce peuple souriant et simple. Est-ce que je rêve ou est-ce
réalisable. Merci beaucoup de ta réponse. Joanne


Tina 08/03/2010 16:24


Ce sera avec un très grand plaisir Lydie.


Lydie 08/03/2010 01:16


Je trouve Rio de plus en plus accueillant et tu me donnes vraiment envie de te rencontrer, merci pour ce rayon de soleil dominicain.
@+ Lydie