Solidarité et sécurité

Publié le par Tina

À la lecture de certains mails, merci d'ailleurs à tous ceux qui m'écrivent, je me suis rendue compte que je n'avais pas été très explicite au sujet des avocats. Si vous n'avez pas dans votre entourage de bons conseillers, des gens en qui vous avez toute confiance, le mieux est de vous adresser à un gros cabinet, ainsi vous serez assuré de trouver le spécialiste dont vous avez  besoin. Ces cabinets ont une réputation à défendre, les avocats suivent une formation permanente, c'est qui n'est pas le cas des petits avocats de quartier,  ces derniers peuvent être compétents en matière de divorce par exemple et s'avérer obligés de sous traiter pour un dossier de résidence. D'où perte de temps, d'efficacité et souvent d'argent.

J'ai eu la chance lorsque je suis arrivée de connaitre trois couples de français qui m'avaient devancé et avaient essuyé les plâtres avant moi. Sans expérience de l'étranger pour certains, sans aide sur place, sans parler la langue pour d'autres, ils ont tous subi une acclimatation difficile, victimes de faux agents immobiliers  ils avaient loué des maisons à un prix bien supérieur au marché, crée des sociétés avec des hommes de loi dont ce n'était pas la spécialité, bref vécu quelques déboires, mais ils ont su en tirer les conséquences et partager ensuite leur expérience, leur bons plans et leur carnet d'adresse. Investir parfois les économies de toute une vie, ne se fait pas à la légère et on a vraiment besoin de se sentir épaulé mais dans le quotidien aussi il est très rassurant d'avoir les petits coups de pouce;  Savoir où acheter un bon camembert ou une ''vraie'' tablette de chocolat quand l'envie s'en fait sentir, avoir le numéro de téléphone de la coiffeuse qui vous fera la coupe de vos rêves ou du mécano qui se déplace dans le quart d'heure, trouver les remèdes d'abuela [ grand mère] pour les bobos locaux , cela fait parti des petits riens qui aident à se sentir comme un poisson dans la laguna.Un dimanche habituel, entre amis à Playa Grande

Ne croyez pas que je vis avec des lunettes roses au pays des bisounours, il y a des expats que je n'ai pas envie de fréquenter, comme partout au monde se créent des liens selon le caractère et les désirs de chacun, mais disons que le fait d'être à l'étranger, d'avoir partagé des expériences communes nous rend moins égoistes.  Les dominicains nous donnent aussi souvent la leçon; un jour de pluie tropicale assez forte, oui cela arrive quand même parfois, je suis tombée en panne d'essence, dans un endroit relativement désert où le téléphone ne passait pas, assez vite est arrivé un jeune à moto, me demandant s'il pouvait m'aider, je lui ai expliqué ce qui se passait,  il m'a réclamé une bouteille en plastique pour mettre la ''gasolina'', que bien sur je n'avais pas et il m'a dit :'' bon c'est pas grave, donne moi de l'argent je vais me débrouiller, quand il est parti je me suis dit :''oh la la, toi, tu viens peut être de te faire soutirer 300 pesos '' Un quart d'heure après il revenait trempé comme une soupe, et désolé car il n'avait pas trouvé d'essence mais il avait la fameuse bouteille en plastique alors..... il a vidangé son propre réservoir.
A plus de 22h, on s'est retrouvé un soir ,dans le noir à la maison, nous n'avions pas encore d'inverseur mais on voyait bien que la lumière était dans le village, mon fils est descendu au colmado du coin, demander si par hasard il y avait un électricien, cinq minutes après ils étaient trois, deux pour tenir l'echelle, un en haut du cocotier en train de me faire un branchement de fortune en attendant le lever du jour .
Et que dire du bonheur d'être saluée tous les jours par ses voisins [ oui mes voisines sont moins démonstratives] d'un ''hola preciosa'' ''saludo princesa'' '' que tal mi amor'' : Ça donne la pêche pour la journée.
Invitation dans une famille Dominicaine pour un anniversaire.


Quand à la sécurité, cela me fait doucement rigoler quand je lis quelques messages alarmants sur certains forums, à croire que tout le monde vit en Europe dans des campagnes désertes  où la police n'a pas besoin d'intervenir. Il faut juste un peu de bon sens, vous n'iriez pas prendre le RER pour Mantes la Jolie, en manteau de vison avec une rivière de diamant au cou, à 23h, et bien içi aussi, il serait indécent d'étaler ses liasses de billets. Oui il y a des quartiers, généralement dans les grandes villes, où il vaut mieux éviter de se balader passé une certaine heure,  oui il y a des cambriolages parfois, mais non je ne verrouille pas mes portes de voiture comme je le faisais à Paris pour circuler,  je laisse mon sac de plage sans surveillance lorsque je vais me baigner, je n'ai pas de barreaux à mes fenetres, pas d'alarme, je vais chercher de l'argent au distributeur , même de nuit, sans aucune appréhension , les fins de semaine je déambule au Parque [ la place de mon village] comme des tas d'autres familles, sans jamais avoir été importunée. Je me sens parfaitement à l'aise

Coucher de soleil sur la baie de Rio San Juan

Publié dans Vie Pratique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bouli 22/10/2010 21:32


Bonjour Tina, nous avons déjà eu l'occasion de nous "croiser" sur le site d'expat blog. Après 2 mois ici, je te rejoins tout à fait sur cette article, il y a du bon et du mauvais à prendre....mais
bien plus de bon que de mauvais!!!!!

Pour te donner une anecdote supplémentaire, je suis allé acheter une pasola avec un Dominicain rencontré il y a qq semaines, il s'est occupé de tout: négocier le prix, faire les réparations
lui-même, et même s'occuper de l'acte de vente!! il a même ramener la pasola sur Cabarete (achat sur Sabaneta). Lorsque j'ai voulu lui payer un resto pour le remercier, c'est tout juste s'il ne m'a
pas fusillé du regard (et c'était loin d'être un resto de luxe!!)... Comme quoi la peur de certains, surtt dans des zones plus touristiques comme Cabarete, n'est pas tjs justifiée!!!

PS: demain visite de Cabrera, où je me rends en vélo.... J'espère en prendre plein les yeux!!!


Tina 23/10/2010 17:59



J'espère bien que tu vas te régaler à découvrir Cabrera, sa cascade, ses falaises, ses plages; Orchid Bay, Diamante, La Entrada....Bonne journée chez "nous"



marie hélène Mauduit 01/01/2010 10:12


Bonjour Tina, tout d'abord, meilleurs voeux pour 2010, et merci pour votre réponse.
Je pense qu'un de ces jours nous viendrons pour nous rendre compte.

A bientôt.


marylene mauduit 29/12/2009 17:16


Merci pour votre réponse. En fait mon frere est allé du côté de BAYAHIBE, moi et mon mari n'y sommes jamais allés. Cela fait déjà plusieurs années que nous pensons à partir de France, nos enfants
sont maintenant grands et "casés". Nous aimerions trouver un terrain et y faire des bungalows ou chambres d'hôtes. Mon mari est dans le bâtiment et moi j'ai eu une auberge pendant 6 ans.
Pensez-vous que la côte Sud soit plus indiquée que la côte Nord.
Merci pour vos précieux conseils.


Tina 31/12/2009 17:16


Je ne suis pas capable de vous répondre, je ne connais bien que ma région, les autres je n'y suis allée qu'en vacances, donc je ne connais pas les possibilités de rentabilité de votre projet La
seule chose que je puisse dire est que nous n'avons que très peu de chambres d'hotes et qu'il y a de la demande malheureusement pas encore de quoi ''tourner'' à l'année disons que la saison va de
décembre a avril
Bon reveillon


mauduit 29/12/2009 15:00


Bonjour Tina.
Nous envisageons de partir sur la RD. Quels conseils pouvez vous nous donner. Merci d'avance pour votre réponse et pour votre superbe blog.
Marylene


Tina 29/12/2009 17:02


Vaste question, avez vous des sujets précis qui vous préoccupent car il y a tellement de réponses possibles, tout dépend de ce que vous recherchez, de la vie que vous aimez , des régions qui vous
attirent, des revenus que vous aurez, si vous avez des enfants à élever
On dit toujours '' les conseilleurs ne sont pas les payeurs'' mais si je peux vous aiguiller ce sera avec plaisir, tout en
sachant que rien ne remplace un séjour de quelques mois pour choisir son coin de paradis et vivre le quotidien, si différent d'un séjour en hotel tout inclus qui généralement est la première
approche du pays que nous avons eu.


Gosselin Carine et Olivier 06/09/2009 18:37

Bonjour et merci pour ce blog au combien précieux en bons conseils et en souvenirs!
Nous avons attrapé la Dominicana après un deuxième séjour à Las terrenas et nous envisageons sérieusement d'y vivre et donc d'y travailler.
Nos différents interlocuteurs (consulat dominicain à Paris) ne nous renseigne pas beaucoup, voir pas du tout et ce malgré nos deux rdv et nos nombreux mails sur les impôts et taxes (salaires, charges patronales, impôts sur les Sté....) du cout il nous est difficile pour l'instant de chiffrer précisément notre budget.
Notre projet de vie est OK, nos idées de business trouvée (du moins on espère), il nous manque les bonnes infos pour s'installer, pourriez vous nous aider à ce sujet?
Amicalement
Carine et Olivier

Tina 07/09/2009 14:58


Bonjour Carine et olivier
Le site du cabinet Gusman Ariza est une mine d'informations pour moi, j'espère que vous y  trouverez  également les renseignements qui vous manquent.
 http://www.drlawyer.com/txtfr/articlesbus.html