« Amour Caché » tombé du Cocotier.

Publié le par Tina

« Amour Caché »                                                                                                                                                    tombé du Cocotier.

Chaque année, 150 personnes trouveraient la mort à cause d'une chute de noix de coco ! Ces décès accidentels sur les plages du monde entier seraient alors 15 fois plus nombreux que ceux causés par les requins......

Ça, c'est une légende !!! savamment entretenue : Il n'y a aucune statistique ni étude prouvant que nous risquons de nous faire « noix-de-cocotés » sous les tropiques. Mais tous les deux mois, lorsque les fruits sont encore verts, je fais appel à d’efficaces tombeurs de cocos pour ne prendre aucun risque. C'est à ce stade que l'on boit l'eau de coco (agrémentée, si l'on veut, de 8cl de rhum blanc, 1 cl de sirop de sucre, 4 quartiers de citron vert pressés à la main....) la pulpe, elle,  est encore toute tendre et se prête à merveille à la confection de douceurs créoles.

« Amour Caché »                                                                                                                                                    tombé du Cocotier.
« Amour Caché »                                                                                                                                                    tombé du Cocotier.
« Amour Caché »                                                                                                                                                    tombé du Cocotier.
« Amour Caché »                                                                                                                                                    tombé du Cocotier.

Justement un ami guadeloupéen vient de partager sur un réseau social une recette qui a réveillé de très bons souvenirs; celle du Tourment d'amour. Ce petit gâteau rond, fourré à la noix de coco, originaire des Saintes est une des spécialités de la Guadeloupe. 

Selon la tradition orale, les femmes des marins pêcheurs de l’île confectionnaient ces petits délices quand leur maris étaient en mer. Les courants ne sont pas forcément favorables au retour des bateaux sur les Saintes ; Les femmes, tourmentées, guettaient le retour des pêcheurs en espérant pouvoir les leur offrir très vite.

Le tourment d'amour traditionnel est fait d'une pâte dont la texture se situe entre la pâte brisée et la pâte sablée, recouverte de confiture de coco, et chapeauté d’une sorte de génoise moelleuse.

« Amour Caché »                                                                                                                                                    tombé du Cocotier.

Bien sur avec le temps la recette a évolué ; banane, goyave, mangue, ananas remplacent parfois la noix de coco et l'on peut y ajouter (comme en Martinique) de la crème patissiere épicée ; il prend alors l’appellation Amour Caché

« Amour Caché »                                                                                                                                                    tombé du Cocotier.

A mon tour de partager :

Pour réaliser mon Amour Caché : Préparer à l'avance la confiture de noix de coco , qui peut servir dans de multiples recettes ou être dégustée à la cuillère sur une tartine...

Confiture de noix de coco :

  • 250 g de noix de coco râpé ou de pulpe hachée menu

  • 250 g de sucre de canne

  • 25 cl verre d'eau

  • 1 boite de lait de coco

  • 1 cuillère à soupe d'extrait de vanille

  • 1 bâton de cannelle

  • 2 zestes de citron vert ( facultatif)

Mettre dans une casserole le sucre, l’eau, la cannelle, la vanille et le citron.
Porter à ébullition, puis laisser frémir à feu doux pendant une trentaine de minutes jusqu’à ce que le sirop commence à épaissir.
Ajouter le lait de coco et la noix de coco râpée.
Remuer et laisser cuire à tout petit feu, en remuant souvent, pendant une petite heure.

Mettre en bocaux et conserver au réfrigérateur.

Réalisation du Gâteau

Pâte rapide :

  • 250 g de farine

  • 125 g de beurre

  • 4 cuillères à soupe d'eau

  • 1 pointe de sel

Dans une casserole faire fondre à petit feu le beurre, l'eau, le sel. Couper le feu, jeter la farine dans la casserole, former une boule. Foncer des petits moules à tarte, préalablement beurrés et farinés avec la pâte puis la piquer avec une fourchette, réserver au frais.

 

Crème pâtissière aux épices :

  • 25 cl de lait

  • 1 gousse de vanille

  • 2 cuillères à soupe de farine (25 g)

  • 20 g de sucre

  • 1 œuf

  • 2 cuillères à soupe de rhum

  • 1 cuillère à café de cannelle

  • 1 pincée de muscade

Faire bouillir le lait et y infuser la gousse de vanille fendue en 2. Dans un saladier mélanger  la farine et le sucre, l'œuf. Ajouter le lait chaud petit à petit pour avoir une pâte homogène.Porter sur feu doux en remuant et amener à ébullition.Laisser cuire quelques minutes pour faire épaissir sans cesser de remuer. Hors du feu verser le rhum, la muscade et la cannelle.

 

Génoise :

150 g de farine
100 g de sucre en poudre
4 œufs entiers 
1 cuillère à café d'essence de vanille

Séparer les blancs des jaunes.Monter les blancs en neige avec une cuillerée de sucre.Battre les jaunes d’œufs avec le reste du sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine et la vanille et fouetter encore pour lier le tout. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit bien homogène.Incorporer enfin les blancs en neige avec une spatule.

Préchauffer le four à 180°.

Étaler 4 cuillères à soupe de confiture sur les fonds de tarte. Verser la crème pâtissière jusqu’au ¾ puis ajouter la pâte à génoise et enfourner pour 30 à 35 mn à 180°C

Couvrir éventuellement avec un papier sulfurisé si le gâteau dore trop vite.

« Amour Caché »                                                                                                                                                    tombé du Cocotier.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article